La menthe



La menthe  est  connue depuis longtemps pour ses vertus calmantes, analgésiques et anesthésiques.
Le menthe n'est pas seulement un anti-douleur, elle peut aussi être employée comme antiseptique, notamment des voies respiratoires et digestives.

 

 

Au sujet du système digestif et intestinal en effet, la menthe, en particulier la variété pouliot, est employée en médecine naturelle pour enrayer les colites spasmodiques. On lui reconnaît aussi des propriétés carminatives et très stimulantes pour l'appareil digestif. Rien ne vaut une verveine-menthe après un repas trop copieux. Cette infusion permet de lutter contre l'indigestion et les troubles gastriques comme les brûlures d'estomac et les crampes.

 

De plus, la menthe pouliot est conseillée contre la toux et l'enrouement, contre la grippe et le rhume. Dans ces cas particuliers, il est très bon de faire des inhalations de vapeurs.

 

Enfin, l'essence contenue dans la menthe, le menthol, est très employée pour les bains de bouche : elle purifie l'haleine.

Choisissez-la avec beaucoup de feuilles, non flétries, bien vertes et sans taches. Si vous voulez la faire sécher, récoltez votre menthe quand les fleurs commencent à s'épanouir. Le séchage doit être rapide pour éviter que les feuilles et les tiges ne noircissent.

 

Conservez-la fraîche dans un sac plastique ou dans du papier absorbant dans le bac à légumes du réfrigérateur. Vous pouvez aussi garder un bouquet dans un verre d'eau : la menthe restera bien fraîche. Pour gagner du temps lors de vos préparations culinaires, n'hésitez pas à congeler la menthe ciselée : elle se conservera très bien. Pour garder la menthe séchée, il faut détacher les feuilles sèches des tiges et les mettre dans une boîte hermétique conservée dans l'obscurité.

 

Consommez-la fraîche et ciselée pour relever une salade, de concombre par exemple avec une sauce au yaourt ou à la crème, un taboulé libanais, un plat de petits pois frais, des fraises, etc. Elle peut être consommée séchée, en guise de condiment pour les rôtis et les grillades d'agneau ou de mouton, les boulettes de viande et les kebab, dans la cuisine du Moyen Orient. Elle parfume aussi le célèbre thé à la menthe, si désaltérant, mais aussi des boissons et certaines marinades. Enfin, la variété poivrée, la plus odorante, intervient dans la fabrication des confiseries et des liqueurs.