L'origan










Depuis l'Antiquité, on emploie l'origan en infusion, en décoction voire en cataplasme pour soigner de nombreux maux de la vie quotidienne.
Ainsi, on reconnaît à l'origan un pouvoir antalgique. Cette action anti-douleur s'associe à ses vertus antiseptiques et antispasmodiques. Il est donc incroyablement efficace en cataplasme pour assainir des plaies et des morsures, ou pour soulager des muscles contractés. C'est d'ailleurs ainsi que les Grecs ont commencé à l'utiliser.

En outre, il a une action stimulante sur les fonctions digestives et biliaires. Boire son infusion permet alors d'éviter les désagréments d'un repas trop copieux ou tout simplement d'une digestibilité fragile.

Choisissez-le avec des fleurs pas complètement épanouies. Procédez à la cueillette de préférence le matin d'une journée ensoleillée, car les huiles essentielles qui lui procure tout son arôme s'évaporent au fil des heures.

Conservez-le en bouquet, les tiges protégées par du papier absorbant, à l'intérieur d'un sachet en plastique, dans le bac à légumes du réfrigérateur. Ainsi, il conserve sa saveur pendant au moins une semaine. L'origan frais se garde également très bien au congélateur. Lavé, séché et mis dans un sachet en plastique, il suffit simplement d'en casser un morceau pour l'utiliser à l'envie.
Vous pouvez enfin aussi le faire sécher dans une pièce sombre et aérée. Suspendu en bouquet, à une température moyenne de 25°C, votre origan sera prêt en une quinzaine de jours.

Consommez-le en froissant ses fleurs qui dégagent beaucoup plus d'arômes et de goût que les feuilles. Il accompagne à merveille tous les plats d'origine méditerranéenne, à base de tomates, de fromage frais comme la mozzarella, d'huile d'olive... Il est indispensable à la fameuse pizza napolitaine, tout autant qu'à la pissaladière provençale. Il relève parfaitement les olives noires des apéritifs ensoleillés et il excelle sur les grillades, notamment les côtelettes d'agneau.
On l'utilise aussi en charcuterie, pour parfumer les saucisses ou les farces.

L'origan permet également d'aromatiser l'huile d'olive. Une branche glissée dans la bouteille développera tout son parfum au fil des jours, tout en apportant une touche décorative. Pensez, pour finir, à en parfumer votre vinaigre : versez-le tiédi sur les herbes lavées et séchées dans un bocal. Exposez celui-ci, fermé, au soleil et remuez-le tous les jours pendant deux semaines. Filtrez et transvasez dans une jolie bouteille en ajoutant une branche à l'intérieur... c'est prêt !
Enfin, l'origan, tonique à souhait, est un véritable coup de fouet contre les maux de l'hiver. Expectorant et antitussif, il est l'allié des enrhumés et des personnes sujettent à des bronchiques chroniques. On constate même une action bénéfique sur l'asthme.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :